Metal pour les jeunes et ceux qui le sont depuis plus longtemps que les autres!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Machine Head - Bloodstone and diamonds (2014)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Note sur 5
0/5
0%
 0% [ 0 ]
1/5
0%
 0% [ 0 ]
2/5
0%
 0% [ 0 ]
3/5
0%
 0% [ 0 ]
4/5
100%
 100% [ 1 ]
5/5
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Beurk Rogers
Trou Duc' aux huiles essentielles
Trou Duc' aux huiles essentielles
avatar

Nombre de messages : 22172
Age : 42
Localisation : www.rue des Boulets.con
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Machine Head - Bloodstone and diamonds (2014)   Lun 29 Mai - 22:16

Machine Head - bloodstones and diamonds 2014





Je me suis toujours demandé si les groupes qui subissaient un changement de line up disaient vrai quand ils déclaraient que le nouveau venu en question apportaient une nouvelle fraîcheur a leur musique...

Parce que si on fait un peu attention, on s'arrête le plus souvent sur un changement de guitariste ou bien plus quand c'est le chanteur qui est remplacé!!!

Machine head a changé de... Bassiste! Et même si Adam Duce restait le seul membre présent depuis le début du groupe avec Robb  Flynn, moi même en tant que fan du groupe, je dois avouer... que... Non serieusement? On s'en foutait un peu, non?

D'ailleurs quand j'ai acheté ce nouvel opus, j'avais complètement zappé cet événement. 


Alors pour votre information: Adam Duce bassiste de Machine Head depuis les débuts du groupe s'est fait la malle aidé par Flynn pour plier ses bagages!
Son remplaçant?Jared McEarchern (exSanctify)!


Si on fait l'historique de Machine Head dans ce contexte, on s'aperçoit que des le 2eme album du groupe, il y'avait déja eu un changement de line up! Le batteur Chris Kontos  était remplacé par Dave Mac Clain! Puis Logan Mader se barrait laissant place a l'insipide et transparent Arhue Luster qui fut vite remplacé par le terrifiant Phil Demmel! Et dans ce contexte de chaise musical on avait droit au sempiternel discours du sieur Flynn comme quoi le nouvel album était le meilleur du monde que l'arrivée de machin trucmuche était une vraie bouffée d'air frais parce que Trucmuche Machin qui s'est cassé était un connard qui avait un niveau technique à chier... Bla bla bla...

Ouais mais non! "The more things change" était inferieur à "Burn my eyes", puis "The burning red" était inférieur à "The more things change" et "Supercharger" était... du même niveau qualitatif que "the burning red" (normal rien n'avait changé, Arhue"Fermes ta gueule et joue"Luster était toujours là)!!!

Bref il n'y a vraiment qu'avec l'arrivée de Demmel que les choses sérieuses pouvaient repartir! C'est à dire à partir de "Throught the ashes of empire".

Entre temps, Machine Head a sorti 2 albums. Le monumental "the blackening" qui aura mis 90% de ses fans d'accord et le plus discutable mais néanmoins très correct "Unto the locust". 

Ce qu'on peut toutefois reprocher au groupe avec ces deux albums c'est la perte de son groove qui était jusque là présente sur la totalité de sa discographie. Cette espèce d'énergie "rap" (j'ai pas dit que s'en était) qui pouvait rassembler les fans de thrash comme ceux de Néo ou Metalcore.

Depuis "the blackening", Machine Head a plus misé sur le côté carré et la technique, alignant duels de six cordes qui s'étirent un peu à la façon d'un Megadeth ou des twin guitars a la Maiden.

Avec "bloodstones and diamonds", les choses sont du même topo. De longs morceaux furieux et épiques. Le propos musical est par contre, plus nuancé que sur "Unto the locust", même si on reste dans la continuité de ce dernier avec des morceaux comme "now we die", "killers and kings" et qui n'auraient absolument pas dépareillé sur l'album aux sauterelles, mais,  le fan retrouvera quelques similitudes dans les mélodies vocales de cet album ("Ghosts will haunt my bones") avec les disques décriés du groupe : "The burning red" et "Supercharger".
 C'est d'ailleurs ce qui pourrait résumer cet album, il est dans la parfaite continuité des deux précédents mais paradoxalement il va rechercher des éléments du passé, les fameuses harmoniques qui jonchaient la quazi totalité des morceaux du groupe à cette époque sont d'ailleurs plus mises en valeur que les précédents efforts du groupe. 

Pour le reste, comme dit précédemment, on reste dans ce que le groupe nous a proposé sur ses deux albums précédents. Des titres longs, épiques avec parfois l'intervention d'un orchestre symphonique (Now we die et ses 7mn13) et puis d'un coup on tombe sur des petites merveilles comme "night of the long knives" et son intro glauque qui traite de l'assassinat de Sharon Tate (la femme de Polanski tuée par les disciples de Charles Manson pour les incultes) et qui s'avère parmi les plus interessantes compos de l'album, avec ses accélerations qui motiveraient un unijambiste à aller pogoter, et ses breaks qui laissent respirer pour mieux t'étouffer par la suite, 7mn06 de bonheur! 


Machine Head s'accorde un peu de simplicité avec "Killers & kings" et "Eyes of the dead"(ce dernier n'aurait pas dépareillé sur Through the ashes of empire) moins recherché musicalement mais tout aussi plaisants à écouter que le reste.


Le summum de l'efficacité est atteinte avec "game over" au refrain imparable qui ne pourra qu'enflammer la foule en concert. Ce morceau qui, vraisemblablement, parle du départ d'Adam Duce (pas vraiment en terme positif) fait partie des petites pépites de l'album avec un riff d'une simplicité effarante mais qui fait mouche des la première écoute. Un hits scénique en puissance.


Tout n'est pas parfait sur cet album, certains pourront trouver que "in comes the flood" pourrait sonner un peu léger, ou disons même commercial. mais pourtant l'orchestre, ses choeurs gothiques et le chant pleins d'émotion et de désespoir de Robb Flynn font, qu'en ce qui me concerne, ce morceau fonctionne.
Ou encore "take me trough the fire" avec ses sonorités rappelant l'époque "the burning red" et "supercharger" pour son aspect plus mélodique pourra peut être en rebuter certains. Pourtant son accélération et ses "hey, hey" qui précèdent le solo pourront faire des officionados ici et là.
Ensuite il y'a les ratés,  "beneath the silth" qui sonne comme un Black Sabbath qui aurait forniqué avec un Down s'avère selon moi le morceau le plus faible de l'album et qui ne mérite pas vraiment qu'on s'y attarde. 
De même que "sails into the black" qui dure 8mn mais qui présente une intro lente, inquiétante faisant penser à la bande son d'un voyage dans le brouillard et des marécages aurait pu être une réussite si cette dernière ne durait pas.... 4mn!!! Et pourtant le chant de Flynn est parfait sur ce passage, c'est d'ailleurs une qualité de ce monsieur.
Sa voix aussi rebutante puisse t'elle être pour beaucoup a cette capacité de faire passer une multitude d'émotions et le gaillard progresse d'album en album.

2 autres passages sont aussi assez anecdotiques sur cet album. "Damage inside" construit sur le même schéma que le morceau "the burning red", à savoir un titre qui fait plus figure d'intro (ou d'outro) tout en ambiance avec une voix et une guitare qui n'a pas vraiment le feeling de son modèle cité au dessus. Mais qui a le mérite d'être vraiment bien interprété. et puis "imaginal cells" qui n'est qu'une sorte d'instrumentale avec des samples parlés et qui n'apporte rien mais alors rien du tout au disque.


Il faut aussi parler de la production et du son de cet album, il est parfait, on est loin des prod compressées au possible, le son est chaud sonne presque organique, et on entend chaque instrument clairement. Les soli sont comme toujours une réussite totale. je ne le répéterais jamais assez mais Dave McClain est un batteur extraordinaire et encore une fois, il le prouve sur "Bloodstones and Diamonds". 


Ce dernier album de Machine Head se révèle être une réussite, dans la continuité de "Unto the locust" tout en étant différent, plus axé sur les ambiances mais sans être barbant (si l'on excepte certains passages cités plus haut), mais il faudra tout de même apprivoiser les 70 minutes qui le composent... si le groupe s'en était tenu à l'essentiel, on aurait eu un album parfait... mais comme vous le savez surement, la perfection n'existe pas.... 8/10



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben-J
Metal Kid
Metal Kid
avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 31/03/2017

MessageSujet: Re: Machine Head - Bloodstone and diamonds (2014)   Dim 4 Juin - 16:30

J'ai découvert le groupe avec burn my eyes et the blackening et ta chronique me donne envie d'approfondir. Cheers
Je reste un fan absolue de "burn my eyes" , ils ont fait passer une étape au thrash avec cet album. Headbang

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beurk Rogers
Trou Duc' aux huiles essentielles
Trou Duc' aux huiles essentielles
avatar

Nombre de messages : 22172
Age : 42
Localisation : www.rue des Boulets.con
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Machine Head - Bloodstone and diamonds (2014)   Dim 4 Juin - 17:36

Si tu a apprécié the blackening tu trouveras ton compte sur cet album qui est dans sa continuité en incluant d,autres ambiances, par contre ne t'attends pas à retrouver un burn my eyes bis, on en est très loin tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben-J
Metal Kid
Metal Kid
avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 31/03/2017

MessageSujet: Re: Machine Head - Bloodstone and diamonds (2014)   Dim 4 Juin - 18:05

C'est vrai que sortir un album dans la veine de burn my eyes semble impossible aujourd'hui ( comment égaler un tel monument ? ).
Mais j'aime bien "the blackening" qui est excellent aussi . Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beurk Rogers
Trou Duc' aux huiles essentielles
Trou Duc' aux huiles essentielles
avatar

Nombre de messages : 22172
Age : 42
Localisation : www.rue des Boulets.con
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Machine Head - Bloodstone and diamonds (2014)   Dim 4 Juin - 18:42

Je trouve qu'il a très mal vieilli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beurk Rogers
Trou Duc' aux huiles essentielles
Trou Duc' aux huiles essentielles
avatar

Nombre de messages : 22172
Age : 42
Localisation : www.rue des Boulets.con
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Machine Head - Bloodstone and diamonds (2014)   Dim 4 Juin - 21:51

Maintenant j'ai connu le groupe des le départ, je me souviens que j'avais écouté burn my eyes au casque au Virgin des Champs Elysées. Même si à l'époque ce n'était pas ma tasse de thé je dois reconnaître que je n'avais jamais entendu un truc comme ça....
Et puis je les ai vu en guest de Slayer en 94 au zénith alors que cet album venait de sortir, et sur scène il m'avait collé une sacrée baffe. Je les ai revu 2 fois par la suite en 2004 et 2010 et ce groupe à tué à chaque fois. Je suis devenu fan véritablement avec through the ashes of empire. C'est toujours mon album préféré aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Machine Head - Bloodstone and diamonds (2014)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Machine Head - Bloodstone and diamonds (2014)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MACHINE HEAD "Bloodstone and Diamonds" (NOV 2014)
» MACHINE HEAD - Bloodstone & Diamonds (11 Novembre)
» MACHINE HEAD " the blackening "
» MACHINE HEAD
» [CD] MACHINE HEAD - The Blackening (2007)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MetalPapy - The Village :: L'Univers de l'Acier :: Chroniques de Scribes-
Sauter vers: