Metal pour les jeunes et ceux qui le sont depuis plus longtemps que les autres!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 22/07/17 Extreme à Saint Julien en Genevois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Beurk Rogers
Trou Duc' aux huiles essentielles
Trou Duc' aux huiles essentielles
avatar

Nombre de messages : 22057
Age : 42
Localisation : www.rue des Boulets.con
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: 22/07/17 Extreme à Saint Julien en Genevois   Lun 24 Juil - 11:25

Chronique du concert d'Extreme le 22 juillet 2017 à Saint Julien en Genevois
Mon dernier concert remonte à Volbeat à Genève en Novembre 2016. J'avais fait la route sous une pluie battante. Et aujourd'hui le ciel ne présage rien de bon...
Le festival Guitare en scène est un festoche qui se tient sur 3 jours. Dans la ville de Saint Julien en Genevois à quelques pas de la frontière suisse. 
C'est un festival éclectique à taille humaine, on ne dépasse pas les 5000 entrées pour préserver une atmosphère bon enfant.
Généralement on y trouve toujours un ou deux bons petits groupes de Hard Rock à se mettre sous la dent et parfois quelques géants du Rock. En 10 ans, Motorhead, Europe, Sting, Europe, UDO, Airbourne, Uli Roth, Steve Vai, Satriani, Bertignac, Marcus Miller, Scorpions, Twisted Sister et j'en passe y sont passés...
Cette année nous avons droit, une fois de plus à du beau monde: Scorpions pour la seconde fois, Poppa Chubby, Glenn Hugues, King King, Amy Mc Donald, Yes, Earth wind and fire ( dont en fait il ne reste qu'un seul membre originel,Al mc kay le guitariste, producteur et compositeur du groupe), le groupe de blues Kenny Wayne Shepperd...
Scorpions et Hugues passent le mercredi et comme je me lève à 3h15 du mat pour aller bosser, je ne peux pas me permettre d'y aller. Je me reporte sur le samedi qui clôture le fest avec Earth wind and fire, Wayne Shepperd, King King, et Extreme qui, est le seul pour qui je me déplace vraiment.
Arrivé à 17h30, je commence illico par un ptit mojito, et le concert de Steve Amber un Groupe gagnant d'un tremplin qui a la lourde tâche d'ouvrir cette soirée.... Aie.... Le groupe est composé de jeunes gens qui pratiquent un Rock atmosphérique vocalement influencé Placebo avec 5 fois moins de gouache... Je ne remets pas en cause le style ou le niveau musical de ce groupe. Mais putain que c'est mou du gland!!!! Allez hop, au bout de 3 morceaux je vais vers la scène chapiteau vide mais qui permet de suivre le concert sur l'autre scène grâce à des écrans... du coup sans le vouloir, je me fade tout le concert du groupe sans le vouloir, en mangeant un morceau.
Parlons z'en de la bouffe, ici tu trouves tout ce que tu veux en matière de bouffe et les commerçants sont hyper sympas.
J'attends Extreme mais va falloir que je me cogne Earth wind and fire avant!!! Et finalement je suis assez surpris de la maîtrise musicale de ce groupe, j'aime pas ce qu'ils font mais ils maîtrisent leur sujet sur le bout des doigts. Et ils mettent le feu!!!
On apprend que Extreme va finalement jouer une heure plus tôt à cause de la flotte qui tombe à torrent et de façon à faire passer un max de groupe sous la scène chapiteau. Et du coup, le groupe ne va pas jouer 1h30 comme prévu mais 2!!!
Extreme arrive pile poil à 21h15 et démarre avec l'excellent "it's a monster" le son est bon, meme si Gary Cheronne paraît un poil lointain vocalement, soucis très rapidement réparé. Je suis au 1er rang, contre les barrières, il y' ait bien longtemps que je n'avais pas fait un concert juste devant la scène. Suivent direct et sans temps mort, "li'l jack horny" et "get the funk out". Comme entrée, on fait pas mieux, non?
Suivront "rest in peace", "kid ego", "play with me"... le groupe semble se marrer même si tout est calibré jusqu'au mimiques, simulacres d'engueulades et teinte d'humour entre les membres du groupe sur scène. Mais ça fonctionne et tout le monde tombe dans le panneau... Ah ces américains... Ils savent y faire en matière de show-business!!!
Gary Cherrone s'en va de temps en temps derrière la scène et vu son attitude en revenant (certains signes ne trompent pas), je le soupçonne de se faire quelques lignes. Et puis le mec à le regard vitreux, il te regarde sans te voir réellement... mais sur son jeu de scène, le mec est à fond les ballons et ne connaît que peu de faiblesse vocalement. Du grand art. Quand au reste du groupe, le playboy Nuno fait honneur à son statut de tueur de la six cordes et fait son beau gosse tout le long du show mais.... c'est plaisant. On est pas dans l'agression, juste du show et de la maîtrise technique de haut vol. Un bon Hard Rock fusion teinté de funk, de groove, de Rock n Roll. La rencontre de Queen, Aerosmith et Van Halen... le meilleur exemple peut être pour ce soir pour représenter ce groupe est cette version à rallonge de "cupid's dead" funky et puissante.
Un autre membre à qui on ne prête pas forcément attention mais qui abat un boulot énorme, c'est Pat Badger (dont c'est le cinquantième anniversaire ce soir et visiblement touché par le fait que Nuno nous incite à chanter Happy birthday), le garçon possède un capital sympathie qui fait plaisir à voir en plus d'être un excellent bassiste et d'assurer les chœurs avec talent.
Bien entendu le moment très attendu est la fameuse ballade acoustique "more than words" qui est chanté par un public très réceptif mais qui arrive bien tôt dans le set (1h après le début du concert) signe que le groupe à dû modifier certaines choses suite aux modifications d'horaires.
De grands moments avec "take us alive" et "hole hearted" suivi d'un bout du "Crazy little thing called love" de Queen qui permet au batteur Kevin Figueiredo de profiter du public en se servant d'un mini kit de batterie sur le devant de la scène.
Des choix de morceaux moins évidents: "learn to love" u peu longuet et qui ne fonctionne pas vraiment en live ou encore "Am I ever gonna change" plus sérieux.
Le groupe prit de cours au niveau organisation rallonge ses morceaux avec des impros (qui n'en sont pas vraiment car bien trop propres) mais qui ne sont jamais chiantes tant le groupe y met du cœur à l'ouvrage et maîtrise le sujet.
Petit moment d'humour quand le groupe laisse Nuno seul sur scène sous son étonnement feint (quel acteur, ce Nuno...). Le guitariste s'exclame avec un sourire qui en dit long quand on connaît l'histoire des bostoniens: "Ou sont-ils? Bah après tout je n'ai pas besoin d'eux..... Mais eux.... ils ont besoin de moi". Tellement vrai!!!! Extrême malgré tout le respect que j'ai pour sa section rythmique hors pair et le rôle important d'un Pat Badger, c'est avant tout, Nuno Bettencourt et Gary Cheronne! C'est le moment du classique "moustique", en quelque sorte le "eruption" du groupe. Moment surtout apprécié par les amateurs de technique.
On sera scotché par des versions hyper énergiques des excellents " decadence dance " et "warheads", Cheronne est survolté et le public réagit au quart de tour!!!
Moment solennel pour conclure ce concert: le "we are the champions" de Queen (grosse influence du groupe) chanté à la perfection par le vocaliste et le public. Et le groupe va venir serrer des paluches au premier rang, Gary Cheronne me tapant sur l'épaule avec le pouce levé... sympa.
Au final, un grand moment de Hard Rock, pratiqué par des musiciens accomplis qui semblaient prendre un réel plaisir, et s'entendre comme larrons en foire.


Set list:
It's a monster 
Li'l jack horny
Get the funk out
Rest in peace
Kid ego 
Slide 
Am I ever gonna change 
Play with me
Midnight express
More than words 
Cupid's dead 
Take us alive
Hole hearted/Crazy little thing called love
Flight of the Wounded bumblebee
Decadence dance 
Warheads
We are the champions


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Helld (-|-) ween
Keeper of Helloween
Keeper of Helloween
avatar

Nombre de messages : 51007
Age : 48
Localisation : Pumpkins Garden
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: 22/07/17 Extreme à Saint Julien en Genevois   Lun 24 Juil - 11:50

Top

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dbzik
Beurk Rogers
Trou Duc' aux huiles essentielles
Trou Duc' aux huiles essentielles
avatar

Nombre de messages : 22057
Age : 42
Localisation : www.rue des Boulets.con
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: 22/07/17 Extreme à Saint Julien en Genevois   Lun 24 Juil - 23:21

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 22/07/17 Extreme à Saint Julien en Genevois   

Revenir en haut Aller en bas
 
22/07/17 Extreme à Saint Julien en Genevois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FESTIVAL A SAINT JULIEN EN GENEVOIS JUILLET 2010
» Ma liste de Johnny Hallyday a été mis à jour
» Brian May et Kerry Ellis au festival Guitare en scène à Saint-Julien en Genevois
» Vivian Maier
» Juillet 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MetalPapy - The Village :: L'Univers de l'Acier :: Guerriers sur la Route-
Sauter vers: