Metal pour les jeunes et ceux qui le sont depuis plus longtemps que les autres!
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019)

Aller en bas 

Note sur 5
0/5
Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Vote_l100%Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Vote_r10
 0% [ 0 ]
1/5
Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Vote_l100%Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Vote_r10
 0% [ 0 ]
2/5
Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Vote_l1067%Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Vote_r10
 67% [ 2 ]
3/5
Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Vote_l100%Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Vote_r10
 0% [ 0 ]
4/5
Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Vote_l1033%Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Vote_r10
 33% [ 1 ]
5/5
Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Vote_l100%Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Vote_r10
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Beurk Rogers
Trou Duc' aux huiles essentielles
Trou Duc' aux huiles essentielles
Beurk Rogers

Nombre de messages : 24024
Age : 44
Localisation : www.rue des Boulets.con
Date d'inscription : 15/11/2008

Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Empty
MessageSujet: Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019)   Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Icon_minitimeMer 7 Aoû - 17:55

Volbeat - rewind, replay, rebound.

Lors de la promotion de « Seal the Deal & Let’s Boogie », l’album précédent, Volbeat avait sorti un t-shirt avec l’inscription au dos qui disait « le metal que même ta mère pourrait aimer »... ça se passait de commentaire...

Depuis la sortie de « Outlaw gentlemen & Shaddy ladies » et l’arrivée de Rob Caggiano à la guitare lead (on ne m’enlèvera pas de la tête que Rob a influencé grandement Michael Poulsen dans la nouvelle direction musicale du groupe), Volbeat a sérieusement adouci son propos musical. Si le groupe danois a toujours proposé des morceaux consensuels, il s’écartait fréquemment de son Rock’n’Roll Metal pour insérer des genres musicaux plus extrêmes (Thrash, Death, Punk...). 
Seulement voilà, en bon fan d’Elvis Presley qu’il est, Michael Poulsen rêvait de percer aux USA!!! Et se devait de rendre sa musique bien plus accessible pour passer sur les ondes.
Il ne faut pas se voiler la face, Volbeat veut devenir GROS!!! Et il est en passe de le devenir...
Volbeat va donc tout faire pour assurer une promotion qui l’enverra vers les étoiles (il n’y a qu’à voir l’énorme affiche Spotify qui jonche les murs à New York pour la sortie de ce dernier album...). A la rigueur je n’ai pas de problème avec ça, mais se fourvoyer et donner dans le sirupeux pour vendre m’a toujours posé un souci.

Si vous êtes fan de gros riffs bien gras comme le groupe a pu nous envoyer jusqu’à l’album « Beyond Hell/Above Heaven », vous pouvez, de suite passer votre chemin. Sur ce « Rewind, Replay, Rebound », de metal, il n’en est désormais plus question. Tout juste un solo de Gary Holt (Exodus, Slayer) sur « Cheapside Sloggers » et  « the Everlasting » que nous connaissions déjà où certaines sonorités convergent dans ce sens mais tout juste.

On y trouvera par contre quelques réminiscences au passé sur « sorry sack of bones » où le phrasé boogie-woogie revient au premier plan. 
 Et il en est de même Sur « Die to live » avec un Neil Fallon (Clutch, qui dynamise le morceau) en guest  avec un putain de trio saxo/piano/guitares, et « Pelvis on fire » qui rappelle sensiblement « 16 Dollars ».
Vous venez d’avoir en exclu lulu les 3 meilleurs morceaux de l’album.

Pour le reste, Volbeat nous présente une sorte de Pop/Rock’n’Roll mélodique archi orientée radio. Si sur l’album précédent les danois faisaient du Metal pour maman, cette fois c’est du Metal pour bébé, car votre gamin de 2 ans pourra vous fredonner chaque mélodie de cet album après une seule écoute. C’est d’ailleurs là que réside la force du groupe aujourd’hui. La capacité de pondre des chansonnettes un peu électriques qui vous rentre dans le ciboulot après une écoute. Au bout d’un tour de l’album j’avais déjà tout en tête...

Mais le fan de Volbeat que je suis ne peut se résoudre à se prendre les sucreries que sont l’immonde « rewind the exit » avec un refrain plus guimauve tu meurs ou le niais « When we were kid », l’accoustico-bobo « 7:24 » (qui parle de la naissance du morpion de Poulsen) ou encore « cloud 9 ».... Putain!!! Ok, Volbeat n’a jamais été un groupe sans concessions, mais on avait toujours (jusqu’à son 5ème album en tout cas) de bonnes rafales bien Heavy/Thrashy! Là, rien que le début de l’album avec « Last day under the sun » et son riff pop 80´s vous place d’entrée de jeu dans ce qui vous attend. Merde... au moins, l’album précédent commençait avec un morceau bien plus convaincant (trompeur?). Là, au moins, le groupe ne cherche pas tromper sur la marchandise, c’est clair. 

On se consolera avec les soli de Caggiano qui sont assez inspirés et bien entendu le sentiment que Volbeat excelle dans l’art de pousser la chansonnette entraînante qui fonctionne (j’ai tondu ma pelouse en l’écoutant, y’a pas mieux), la parfaite petite bande son familiale. Là dessus c’est clair, Volbeat fait un boulot remarquable... Mais est ce que le fan qui a vu grandir le groupe s’attendait à ça? Les fans de guimauves, eux,  seront comblés car dans ce style Volbeat a fait le job.

12/20



Dernière édition par Beurk Rogers le Jeu 8 Aoû - 9:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Metalpapy
Metalzheimer
Metalzheimer
Metalpapy

Nombre de messages : 15907
Age : 63
Localisation : le trou noir
Date d'inscription : 01/10/2007

Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Empty
MessageSujet: Re: Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019)   Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Icon_minitimeMer 7 Aoû - 18:06

je suis pas fan du Volbeat et je me retrouve dans ta critique. Album facile et très typé pour passer sur les ondes, c'est ce que j'ai retenu quand je l'ai écouté. Après, je n'ai pas une oreille d'expert et il y a peut être des subtilités que j'ai loupées.
j'ai collé 2 aussi.

_________________
Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Banner10
Revenir en haut Aller en bas
http://metalpapy.fr
Helld (-|-) ween
Keeper of Helloween
Keeper of Helloween
Helld (-|-) ween

Nombre de messages : 53750
Age : 50
Localisation : Pumpkins Garden
Date d'inscription : 03/10/2007

Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Empty
MessageSujet: Re: Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019)   Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Icon_minitimeMer 7 Aoû - 19:32

Volbeat fait comme tu le dis, sauf que je ne prends pas sa pour du négatif, même si j'aime bien quand ça rentre un peu plus dedans. Certes l'album est de l'easy-listening, très emballé, teinté AOR de partout, mais ça fait le boulot. J'ai préféré le précédent mais celui-ci ne me dérange pas.

Le truc qui m'a titillé d'entrée par contre et une légère ressemblance entre Last Day Under The Sun 


et ça:



Mr Green

_________________
Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Petite11Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Bannia13
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/dbzik
maynine
La Zen Attitude... Quoique !
La Zen Attitude... Quoique !
maynine

Nombre de messages : 26039
Age : 66
Localisation : Black Périgord
Date d'inscription : 01/10/2007

Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Empty
MessageSujet: Re: Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019)   Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Icon_minitimeMer 7 Aoû - 19:36

Coupez le son de ma vidéo et lancez la vidéo de Philippe. Ça colle parfaitement. Mr Green



(J'y étais à ce championnat).

_________________
Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Peacel10Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Peacel12Tripatouillus Engendrus Bordelum et Retardum! Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) 15_1_117
Revenir en haut Aller en bas
http://maynine.over-blog.com/
Vaijuju
Metal Master
Metal Master
Vaijuju

Nombre de messages : 7560
Age : 54
Localisation : CAEN
Date d'inscription : 07/07/2011

Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Empty
MessageSujet: Re: Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019)   Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Icon_minitimeMer 7 Aoû - 19:38

Helld (-|-) ween a écrit:
...

Le truc qui m'a titillé d'entrée par contre et une légère ressemblance entre Last Day Under The Sun 


et ça:



Mr Green


Vaijuju a écrit:
à trop vouloir faire des trucs simples (intro /couplets) .... on se retrouve fatalement avec des trucs déjà entendu et très identifiable ... Bon MJ va rien dire Mr Green

c'est moi qui fait d'habitude ce genre de commentaires Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
gorgar63
Metal Warrior
Metal Warrior
gorgar63

Nombre de messages : 2643
Age : 45
Localisation : Far West Auvergnat
Date d'inscription : 02/06/2011

Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Empty
MessageSujet: Re: Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019)   Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Icon_minitimeMer 7 Aoû - 22:39

Beurk Rogers a écrit:
...Les fans de guimauves, eux,  seront comblés car dans ce style Volbeat a fait le job...

Message reçu! Rire

Après si c'est de la guimauve comme ci-dessous, je prends de suite.



Si battle Volbeat il y a, celui là sera dans ma liste.
Revenir en haut Aller en bas
Beurk Rogers
Trou Duc' aux huiles essentielles
Trou Duc' aux huiles essentielles
Beurk Rogers

Nombre de messages : 24024
Age : 44
Localisation : www.rue des Boulets.con
Date d'inscription : 15/11/2008

Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Empty
MessageSujet: Re: Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019)   Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Icon_minitimeJeu 8 Aoû - 8:13

Non là je dis pas. «Goodbye forever» est devenue l’une de mes préférées du groupe.
Au passage, merci je viens de repérer une faute que j’avais pas vu...Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Empty
MessageSujet: Re: Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019)   Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Volbeat - Rewind, Replay, Rebound (2019)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MetalPapy - The Village :: L'Univers de l'Acier :: Chroniques de Scribes-
Sauter vers: