Metal pour les jeunes et ceux qui le sont depuis plus longtemps que les autres!
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-8%
Le deal à ne pas rater :
100€ sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
1099 € 1199 €
Voir le deal

 

 Le HELLFEST en Danger

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
maxcells
Metal Embryo
Metal Embryo



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 09/06/2008

Le HELLFEST en Danger Empty
MessageSujet: Le HELLFEST en Danger   Le HELLFEST en Danger Icon_minitimeMer 2 Juin - 17:35

60 000 festivaliers devraient débarquer à Clisson du vendredi 18 au dimanche 20 juin prochain. Des métalleux venus de toute l’Europe viendront célébrer le seul festival de cette importance en France : le Hellfest 2010. Cette année encore, la commune de Clisson va se transformer en Mordor. L’organisation a vu les choses en grand puisque la manifestation accueillera la fine fleur du genre, dont le légendaire Alice Cooper mais aussi Kiss, Motörhead, Carcass ou encore Slayer.

Novateur en France, tisseur de lien social, porteur économique, le Hellfest est pourtant chahuté et est attaqué par Christine Boutin et Philippe de Villiers. La présidente du Parti chrétien-démocrate accuse l’événement de prôner la «culture de la mort». Lors de ses meetings, Philippe de Villiers a argumenté que «Nos valeurs ne sont pas celles qui poussent le conseil régional actuel (PS) à financer un festival sataniste!». Soutenus par des catholiques extrémistes, ces personnalités harcèlent les différents partenaires du festival pour qu’ils cessent de financer «ce rendez-vous de la mort». Christine Boutin demande à la marque Kronenbourg (un des plus gros sponsors du Hellfest) de « prendre la mesure de la gravité de son soutien à de telles organisations et à cesser de financer ce festival ». Autre conséquence désastrueuse de ces attaques, le sponsor «monster» (lié au groupe Coca-Cola) n’est plus partenaire du Hellfest. Pour Jean-Paul James, l’évêque de Nantes, le Hellfest véhicule une « contre-culture ambiguë qui peut être choquante pour la foi chrétienne ». Le diocèse s’interroge sur les conséquences du festival chez les personnes les plus fragiles psychologiquement et demande aux collectivités d’exercer une vigilance « pour ne pas rendre plus difficile encore le vivre ensemble ». Quelques jours avant la mise en place du chantier, on a pu voir de jeunes enfants évangélistes déposer de l’eau bénite sur le terrain... Trouvez-vous ça rationnel ? Trouvez-vous ça normal ?
Les réactions de la communauté chretienne sont évidemment démesurées et de tels propos restent choquants.

L’Eglise reproche donc aux groupes de métal d’évoquer des démons, il paraît que c’est mal. Tentons de faire la part des choses. Les passerelles entre l’imaginaire et le métal sont nombreuses puisque ce genre musical est naturellement lié au fantastique. Depuis Black Sabbath et bien d’autres, ces groupes tirent leur inspiration de contes et légendes. Bien évidemment le métal peut être une musique revendicative et peut parler de sujets qui touchent au politique. Mais c’est une tendance très forte; de nombreuses formations sont inspirées de la fantasy, de la littérature fantastique, de mythes historiques. Iron Maiden, Manowar, Dimmu Borgir intégrent des textes traitant de démons, de mythologies scandinaves, de batailles légendaires, etc. Le passage du rationnel à l’imaginaire était déjà l’un des modes d’expression favoris des surréalistes. Les groupes de métal s’approprient et s’alimentent depuis toujours dans cette part d’imaginaire. Bien sûr que la provocation est historiquement liée à la culture rock. Mais prenons les choses pour ce qu’elles sont : il y a la manifestation de l’art, du folklore, une certaine théâtralisation ET la réalité. Les groupes qui défilent au Hellfest font du gimmick, rien de plus. Je suggère deux choses à ces chers détracteurs :
- d’arrêter d’instrumentaliser la peur à des fins idéologiques,
- de se doter d’une bonne dose d’humour et de second degré !

Ce style musical est laissé en marge des codes culturels. Amon Amarth ne prendra jamais sur la grille de M6, ne serait-ce que 1% de lisibilité média face à Lady Gaga. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’Amon Amarth ne passe pas à la moulinette normalisante pour un public toujours plus large. Vous vous souvenez du concept de George Orwell dans son roman 1984 où l’on fabriquait des livres selon 5 ou 6 intrigues interchangeables. Ce scénario de fabrication fonctionne à merveille pour la poésie de cm2 de Christophe Maé et sur les niaiseries pré-ado de Justin Bieber. Tentez un aprés-midi sur NRJ TV pour vous en convaincre, là vous pénétrez de plain-pied dans la médiocrité la plus absolue (ah mince je tombe dans le mépris là...). A priori, la fabrique du père Orwell fonctionne beaucoup moins sur la grammaire musicale d’ Immortal, de Shining, de Schuldiner ou de Devin Townsend. Attention, je ne repproche pas à Beyoncé ou à Florent Pagny d’exister. Je regrette cependant l’invisibilité médiatique totale en France d’un genre revendiqué par des centaines de milliers (des millions?) de fans. J’entends déjà certains hurler «le métal doit rester underground!», peut-être ont-ils raison...mais ceci est un autre débat.

Alors pourquoi le métal hérite t’il, la plupart du temps, d’un tel mépris culturel ? Les bracelets cloutés et les tatouages font-ils encore peur ? Les clichés qui font du fan de metal un irréductible suppôt de Satan persistent-t’ils à ce point ? Apparemment oui, le métal dérange. Le succès du Hellfest dérange. Le fait que ce festival se déroule sans accrocs dérange. Mais ce qui excède plus encore plus les détracteurs bien-pensants reste le fait suivant : la culture métal suppose l’insoumission au pragmatisme gâteux des normes existantes et parce que cette pratique culturelle souligne le refus des valeurs traditionnelles. Exactement ce que détestent Mme Boutin et Mr Devilliers. J’affirme que le heavy-métal débouche sur un véritable et sincère dépaysement culturel ! Une fois l’oreille éduquée, le concept de saturation admis et l’esprit ouvert, nombreux sont les néophytes d’abord repoussés qui s’y mettent ! Tous les métalleux qui me lisent savent ça : on a tous converti un jour ou l’autre, un pote, son cousin ou sa copine en passant méthodologiquement par la case Within Temptation, puis Anathema, puis Iron Maiden jusqu’au jour où celle-ci ou celui-ci nous ramène le dernier Behemoth ! Tous les amateurs vous le diront, le métal n’est pas une mode. On ne «consomme» pas Suicidal Tendencies ou Death le temps de quelques week-ends. Quand on met le pied dans le métal, on écoute ces groupes quasiment à vie. Le public métal est un public passionné, sincère et fidèle. C’est comme ça. Et cette philosophie, c’est le cauchemard du programmateur de Fun Radio. Face au risque d’homogénéisation de la culture, défendre un festival comme le Hellfest, n’est-ce pas garantir le respect des différentes formes d’expression ?

Je suis, à titre personnel, guitariste/vocaliste au sein du groupe de black-métal Embryonic Cells. Je signe cette tribune en mon seul nom. Depuis une quinzaine d’années, mon groupe arpente les routes avec plus de 300 concerts à son actif et dispose de deux albums. Le troisième est en préparation. Comme beaucoup, j’ai rencontré des milliers d’activistes du métal lors de conventions, de concerts ou de manifestations diverses. Je suis personnellement impliqué bénévolement dans le Hellfest en tant que roadie sur la mainstage. Je n’ai jamais rencontré, encore moins au Hellfest, d’adorateurs de Belzébuth ou de crétins de nazis (allez, peut-être 3 ou 4 mous du boulbe, mais sur 15 ans ça fait peu). J’aime le métal, je le respire et j’en écoute tous les jours. Je ne crois ni en Dieu, ni à Satan. Je ne sacrifie pas de poules à minuit, je ne profane pas les cimetières non plus. Je suis engagé politiquement au sein d’Europe Ecologie (encore une fois, ce choix n’engage que moi) parce que j’y retrouve l’esprit de tolérance et d’ouverture que j’affectionne et que le terrain politique reste pour moi l’un des endroits où l’on peut agir concrêtement.
Si vous ne vous occupez pas de politique, prenez garde, car la politique s’occupe de vous. Nous savons déjà que bon nombre de politiciens veulent faire la peau du festival. Vouloir interdire le Hellfest est une aberration fasciste ! L’intégrisme religieux ne fait preuve d’aucunes tolérances vis à vis de celles et ceux qui lui sont étrangers. Ces multiples attaques et cette approche obscurantiste d’une certaine droite nous ramènent au moyen-âge...

A tous les sceptiques, nous vous invitons à venir découvrir le festival. Vous y découvrirez de la bonne humeur et de la convivialité. Je traîne mon oreille de mélomane dans de nombreux milieux depuis des années et j’apprécie de nombreux styles (jazz, musiques du monde, musique classique, rap...) et je n’ai jamais retrouvé cette chaleur, cette simplicité, cette positivité et ce lien social fort. Le Hellfest incarne cela.
Mesdames messieurs les moralisateurs, vous ne nous empêcherez pas d’aimer la culture alternative (celle qui ne passe pas à la tv), ni de réfléchir, ni de penser, ni de continuer à aimer ce putain de métal. Le Hellfest se tiendra à Clisson du vendredi 18 au dimanche 20 juin 2010. J’y serai, pour mon plus grand plaisir, pour retrouver la «famille» et headbanger sur la musique que j’aime. Rien que la musique.


Maxime Beaulieu
Europe Ecologie Champagne-Ardenne
2ème de liste Aube / élections régionales CA 2010
Candidat aux élections cantonales anticipées d’Arcis 2010
Embryonic Cells / Black-métal
www.myspace.com/embryoniccells
Revenir en haut Aller en bas
maiden
Toujours un Train d'Avance
Toujours un Train d'Avance
maiden


Nombre de messages : 7780
Age : 47
Date d'inscription : 16/10/2007

Le HELLFEST en Danger Empty
MessageSujet: Re: Le HELLFEST en Danger   Le HELLFEST en Danger Icon_minitimeMer 2 Juin - 17:50

Belle tribune Le HELLFEST en Danger 539838

C'est bien que des personnes s'engagent en politique pour défendre ce que l'on aime.
Revenir en haut Aller en bas
Helld (-|-) ween
Keeper of Helloween
Keeper of Helloween
Helld (-|-) ween


Nombre de messages : 60598
Age : 52
Localisation : Pumpkins Garden
Date d'inscription : 03/10/2007

Le HELLFEST en Danger Empty
MessageSujet: Re: Le HELLFEST en Danger   Le HELLFEST en Danger Icon_minitimeMer 2 Juin - 18:02

Sauf qu'on a déjà un topic qui relate les faits.
Sur le fond j'susi plutôt ok
Sur le langage il y a des raccourcis qui sont incorrects
On ne mélange pas les torchons et les serviettes alors qu'il n'y a qu'une certaine frange de cathos qui ont foutu leur nez dedans.

_________________
Le HELLFEST en Danger Petite11Le HELLFEST en Danger Bannia13
Revenir en haut Aller en bas
https://dbmetal14.bandcamp.com/album/made-in-home En ligne
Captain Kirk
Thrash Master Powa !
Thrash Master Powa !
Captain Kirk


Nombre de messages : 25966
Age : 55
Localisation : Là-haut
Date d'inscription : 01/10/2007

Le HELLFEST en Danger Empty
MessageSujet: Re: Le HELLFEST en Danger   Le HELLFEST en Danger Icon_minitimeMer 2 Juin - 18:05

oui mais le HellFest c'est pas écologique,ça consomme beaucoup d'électricité, les metalleux vont boire dans des verres en plastique, et le plastique ça pollue.sans compter qu'ils vont tous en voiture diesel et le diesel ça pollue aussi Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le HELLFEST en Danger Empty
MessageSujet: Re: Le HELLFEST en Danger   Le HELLFEST en Danger Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le HELLFEST en Danger
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MetalPapy - The Village :: L'Univers de l'Acier :: Bagarres entre Copains-
Sauter vers: