Metal pour les jeunes et ceux qui le sont depuis plus longtemps que les autres!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Volbeat - The strength/the sound/the songs (2005)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Note sur 5
0/5
0%
 0% [ 0 ]
1/5
0%
 0% [ 0 ]
2/5
0%
 0% [ 0 ]
3/5
0%
 0% [ 0 ]
4/5
100%
 100% [ 1 ]
5/5
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Beurk Rogers
Trou Duc' aux huiles essentielles
Trou Duc' aux huiles essentielles
avatar

Nombre de messages : 22270
Age : 42
Localisation : www.rue des Boulets.con
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Volbeat - The strength/the sound/the songs (2005)   Jeu 24 Aoû - 16:09

VOLBEAT - The strength/the sound/the songs (2005)


Petite présentation pour commencer:


Michael Poulsen chanteur du groupe danois de Death Metal Dominus forme Volbeat en 2001.
Le groupe tire son patronyme de l'avant dernier album de Dominus "Vol-Beat"!
Le guitariste chanteur, fan d'Elvis Presley, Johnny Cash, Metallica et Social Distorsion, se dit lassé de ne s'en tenir qu'au genre pratiqué par son ancien groupe et veut élargir son champ d'action avec son nouveau bébé. Volbeat va parvenir a insérer dans sa musique toutes les influences de son leader flirtant également avec le Thrash, le stoner et le Néo metal tout en se forgeant une identité propre. Inventant même une appellation pour définir sa musique:

Le "Elvis Metal"!!! Un mélange de heavy metal au sens large et de Rock'n'Roll sans oublier une pointe de Punk Rock qui fait office de bouffée d'air frais dans le monde du Metal.


Le groupe se compose à l'époque de:


Michael Poulsen: Chant:guitare
Franz Hellboss: Guitare
Anders Kjolholm: Basse
Jon Larsen: Batterie



Ma rencontre avec Volbeat remonte à 2005 quand j'entend sur un sampler de la presse métal le morceau: "another day, another way" véritable petite bombe de Heavy sonnant assez Néo, je pense sur le moment à un groupe du nom de Downer (disparu aujourd'hui?) au niveau vocal et guitare. Bref j'aime beaucoup ce morceau mais je ne pousse pas plus loin car je suis dans une grosse passe enemy of god de Kreator qui tourne dans tous les sens voir même qui ne tourne même plus rond tellement le cd a tourné en long et en large bref un peu comme cette chro qui ne tourne pas rond mais qui traine des pattes et qui ne décolle pas, et c'est pas fini, mais ça, c'est parce que j'aime bien parler,moi! Faire l'historique de ma découverte d'un groupe est un sujet dont je pourrais vous causer en boucle (décidément... Mr Green  ) pendant des heures...
C'est bien plus tard, quand j'écoute guitar gangsters and cadillac blood et surtout grace au morceau "still counting" que je commence à m'interesser de très prêt au groupe danois.
Et encore plus quand, cloué sur un lit d’hôpital pendant plus d'un mois, j'écoute en boucle ce dernier et son successeur beyond hell/Above heaven.



La première chose qui m'interpelle, donc, c'est la voix de Poulsen, puissante, mélodique, une voix de crooner a qui on aurait donné un acide. Un mélange de James Hetfield et Keith Caputo. La deuxième, c'est cette facilité à assimiler les morceaux sans tomber dans une certaine facilité de composition. Le groupe possède une identité propre, c'est un fait.
Volbeat aura provoqué chez moi une certaine excitation très semblable à celle qui fût la mienne quand je me suis lancé dans un périple Metallicien.... C'est dire!!!
Quand on écoute le 1er album de Volbeat, la Première chose qui frappe, c'est le son : Puissant, lourd, ultra saturé!
On oscille entre néo, thrash et une pointe de stoner. C'est gras mais pas lent, et puis un groove puissant alimente chaque morceau.
"Caroline leaving" qui ouvre le disque est une parfaite synthèse de ce qui va suivre: Gros riff stoner et un chant groovy pour débarquer sur un refrain hyper mélodique presque mélancolique, pas de solo, droit au but!

On a droit ensuite à un "another day, another way" qui fait office de tube avec son refrain scandé hyper entrainant. l'influence d'Elvis sur le chant se fait sentir à divers moment du morceau, c'est encore plus criant de vérité sur "Dany & Lucy (11pm)"
Après deux titres directs efficaces et sans fioritures, un mid tempo qui commence en acoustique "someting else or..." démontre que Volbeat sait varier aussi les plaisirs et se faire passer divers émotions avec ce refrain à la limite du désespoir.
L'album va se résumer à une succession de morceaux aux tempi élevés, les excellents "rebel monster" et mon ptit chouchou "Alienized" et d'autres plus aventureux "healing subconsiously" (tout petit coté Led Zep sur ce titre), le tristoune et 60's "soulweaper", le boogie "pool of booze, booze, booza" ou la reprise très réussie du "I only be with you" de dusty sprinfield, tube des années 60.
Pas de souci à proprement parlé ici, le groupe fait parler la musique avec le strict minimum à savoir avec de gros riffs très proches de ce que Metallica a pu nous proposer à partir des 90's, quelques harmonies de guitares viennent parfois alimenter les morceaux (mais on est loin de Maiden, ici), les arrangements sont là mais ne sont exposés en pleine tronche pour en mettre pleins la vue, le groupe se veut efficace et il y parvient sans problème ou plutôt, si!
Le seul bémol de ce 1er album: Le groupe nous propose 15 morceaux et on finit un peu par décrocher à cause d'une production ou les potards sont poussés au maximum et la saturation est extrème ce qui entraine un petit manque de relief à l'ensemble. Le groupe a voulu frapper fort, et il a peut être voulu tout miser sur la puissance du son qui au final aurait mérité d'être plus travaillé. Attention ça ne sonne pas mauvais du tout! C'est juste TROP!!! Habituellement, on se plaint que les premiers albums d'un groupe manque de puissance, ce n'est pas le cas, ici, c'est même plutôt l'inverse.
En dehors de ça, pour un début, c'est plutôt un bon début. C'est nouveau, c'est tout chaud et c'est bon comme un paquet d'Haribo!!! 


7/10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Volbeat - The strength/the sound/the songs (2005)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Here Is Sound prod
» Pédale VISUAL SOUND Jekyll & Hyde
» L'adieu - Le train des Enfoirés - 2005
» Songs And Stories-New-York Remembers Rory Gallagher (2002)
» Only three months left to save "Sound of the 50's"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MetalPapy - The Village :: L'Univers de l'Acier :: Chroniques de Scribes-
Sauter vers: